Global Compact on Education

« Il faut tout un village pour élever un enfant ». Ce proverbe africain est le slogan choisi par le Pape François pour lancer le Global Compact on Education, un pacte mondial pour l’éducation, que sera signé le 14 mai 2020, au Vatican, par des représentants des grandes religions, des représentants des organisations internationales et des institutions humanitaires, ainsi que des membres du monde universitaire, économique, politique et culturel.

Le Saint-Père a chargé la Congrégation pour l’éducation catholique de lancer un appel à celles et ceux qui se soucient de l’éducation des jeunes générations, en les impliquant dans ce pacte que chacun d’entre eux s’engagera à mettre en œuvre dans sa propre sphère et à diffuser autant que possible. La Congrégation est l’autorité du Saint-Siège dont dépendent 216 000 écoles catholiques et 1750 universités catholiques dans le monde.

Dans le cadre des manifestations préparatoires, le PISAI est également appelé à prendre une part active : le 24 février 2020, en collaboration avec l’Université Pontificale Grégorienne (Centre Cardinal Bea d’Etudes Juives et Centre d’Etudes Interreligieuses), le PISAI organise une journée d’études intitulée « Eduquer à une humanité plus fraternelle : l’apport des religions ».
Sept conférenciers représentant sept traditions religieuses différentes (catholicisme, judaïsme, islam, hindouisme, bouddhisme, confucianisme et religions traditionnelles africaines) participeront à une table ronde sur le thème « Quelles sont les ressources de chacune de nos traditions religieuses pour construire une fraternité universelle ?

Journée d'ètudes: Eduquer à une humanité plus fraternelle : l’apport des religions
Affiche
Programme

9.00-13.00 SÉMINAIRE RÉSERVÉ aux professeurs et aux étudiants
L’image de l’autre dans nos Traditions
Mme Hana BENDCOWSKY, Mme Clémentine FAÏK-NZUJI, Mr Youde FU, Mr Massimo GARGIULO, Mme Jaya MURTHY, Mme Nayla TABBARA, Mr Halyale WIMALARATHANA THERO

17.00-19.00 SESSION PUBLIQUE - AULA MAGNA
Introduction à la discussion
Prière d’ouverture, Aumônerie et Chœur de l’Université Pontificale Grégorienne
Message vidéo de Sa Sainteté le Pape FRANÇOIS pour le lancement du “Pacte Éducatif Global”
Salutations des Autorités
Débat
Modérateur : R. P. Laurent BASANESE S.J.
Directeur du Centre d’études interreligieuses de l’Université pontificale grégorienne, Italie
Intervenants : Mme Hana BENDCOWSKY
Centre Rossing pour l’éducation et le dialogue, Israël
Mme Clémentine FAÏK-NZUJI
Université catholique de Louvain, Belgique
Mr Youde FU
Centre pour les études juives et interreligieuses de l’Université de Shandong, Chine
Mr Massimo GARGIULO
Centre Cardinal Bea pour les études juives, Université pontificale grégorienne, Italie
Mr Jaya MURTHY
Essayiste et spécialiste de l’hindouisme, Italie
Mme Nayla TABBARA
Fondation Adyan, Liban
Mr Halyale WIMALARATHANA THERO
Fondation internationale bouddhiste, Suisse
Remerciements et conclusions
R. P. Diego SARRIÓ CUCARELLA M. Afr.
Président de l’Institut pontifical d’études arabes et d’islamologie, Italie
Chant à la fraternité
Collégiens dirigés par Mme Teresa BRACAGLIA
Institut polyvalent “Teresa Spinelli” de Rome
19.00 BUFFET

Entrée gratuite avec inscription obligatoire sur le site www.unigre.it avant le 17 février 2020.
La traduction simultanée est assurée en italien, anglais, français

islam & otherness

Le 3ème Congrès international de PLURIEL se tiendra à Beyrouth, au Liban, du 14 au 17 avril 2020, à l’Université Saint Joseph, sous le titre ‘Islam & Otherness’.

Le réseau PLURIEL vise à promouvoir les liens entre les chercheurs travaillant sur l’Islam et le dialogue entre musulmans et chrétiens, en lien avec les chrétiens d’Orient, et à favoriser l’interaction entre les universitaires, les partenaires sociaux et les organisations économiques. Le réseau rassemble 150 chercheurs et 15 groupes thématiques.
Le PISAI est un des partenaires académiques du réseau PLURIEL.

Islam & Otherness

Dans un monde globalisé et pluraliste, la reconnaissance de l’altérité permet de mesurer la capacité d’une pensée religieuse, philosophique ou politique à intégrer les dynamiques sociétales contemporaines inhérentes à la mondialisation (Taylor). Or l’acceptation de l’autre ne va pas sans susciter des résistances et réveiller des réactions identitaires fermées qui se réclament d’une vision où l’égalité est réservée au semblable et qui présuppose une identité religieuse ou historico-ethnique (Rosanvallon) [1]. C’est dans ce contexte que la philosophie de l’interculturalité et les politiques du multiculturalisme pensent le pluralisme et accompagnent le multiculturalisme (Fornet-Betencourt, Parekh, Taylor, Kymlicka, Tully). Elles conduisent à revaloriser les cultures minoritaires, à réécrire l’histoire des solidarités, à repenser le rapport centre / périphérie au sein d’un territoire national et au niveau des relations internationales.

Le Congrès « Islam & Otherness (Islam et altérité) » propose de réfléchir sur la manière dont l’islam s’insère dans ce mouvement sociétal au-delà des résistances identitaires. Il s’agira ainsi de se demander comment l’islam se présente lui-même comme une « ressource » (Jullien) pour penser l’autre dans ce monde globalisé ?
Quelle pensée spécifique de l’autre offre-t-il pour fonder les dynamiques de la postmodernité ?
Comment l’autre est-il présenté au sein des mouvements musulmans contemporains et quel rôle lui est-il assigné dans les politiques des États musulmans en vue de faire évoluer le statut personnel et l’égalité des droits civiques ?
Quelles stratégies réflexives sont mises en œuvre pour dépasser les cadres classiques toujours en applications ? Enfin, comment l’essor d’une pensée islamique inclusiviste ou pluraliste conduit à renouveler le regard qu’il porte sur la réalité islamique à l’égard notamment des juifs, chrétiens et athées ?
Trois axes permettront d’approcher la réalité de l’altérité en islam en termes de ressources : axe géopolitique, axe dialogal et axe citoyenneté (muwatana).

PROGRAMME

Sacred Texts and Human Contexts

La série de colloques Sacred Texts and Human Contexts, organisée par le Hickey Center for Interfaith Studies and Dialogue, du Nazareth College (Rochester, New York), vise à réunir des chercheurs du monde entier pour partager leurs recherches et expériences sur des questions d’actualité liées aux religions et aux sciences sociales.

L’Institut Pontifical d’Etudes Arabes et d’Islamologie (PISAI) co-sponsorise la 6ème édition, intitulée Sacred Mystical Traditions, Approaches to Peaceful Coexistence, qui se tiendra à Rome du 7 au 10 juin 2020.
Le "Call for papers" est maintenant ouvert. Veuillez envoyer votre proposition (en anglais) sous la forme d’un document Word à hickeycenter.conference@gmail.com ou à interfaith@naz.edu en indiquant comme objet « Proposal Submission ». Pour plus de détails, voir le site Web de la conférence.

L’édition précédente (29-31 juillet 2018), intitulé Religions and the (De)Legitimization of Violence, a souligné à quel point l’humanité est fracturée et cherche désespérément à trouver la paix au milieu de l’atmosphère haineuse et violente de notre 21ème siècle.
Le colloque de 2020, sur les traditions mystiques, vise à élargir et approfondir la réflexion sur les approches religieuses et spirituelles de la paix, à travers l’analyse des textes sacrés des religions. Un accent particulier sera mis sur le mysticisme et la construction d’alternatives pacifiques aux défis contemporains.

Raimondo Lullo. Il personaggio e il suo rapporto con l'islam

Il 3 e 4 giugno 2020 si terrà a Roma, presso la Pontificia Università Antonianum (PUA), il Congresso internazionale Raimondo Lullo. Il personaggio e il suo rapporto con l’Islam, organizzato dal Pontificio Istituto di Studi Arabi e d’Islamistica (PISAI) in collaborazione con la Scuola Superiore di Studi Medievali e Francescani della PUA, l’Ateneu Universitari Sant Pacià (AUSP) di Barcellona, la Diocesi di Maiorca e l’Aula Lul⋅liana de Barcelona.

In un mondo di profondi scambi interculturali e interreligiosi, come è il nostro, affrontare il tema di Lullo e l’Islam, è una scelta coraggiosa e necessaria. Lullo è un autore singolare nelle sue proposte e attuale nel modo di concepire il rapporto con l’Islam. Il Maiorchino rifiuta i metodi coercitivi e punta verso il dialogo e il dibattito sulla verità delle fedi monoteiste presenti nel mondo a lui conosciuto; accetta ciò che c’è di bello e buono nelle posizioni dell’altro e non teme di insistere sulla riforma della Chiesa del suo tempo. Egli conosce la via dell’accesso mistico a Dio, ma sa anche che questa via non è esclusiva della sua fede cristiana. Raimondo Lullo è un grande maestro per il nostro oggi e il suo pensiero è un approdo, originale e personale, per coloro che cercano di comprendere la forza missionaria del Cristianesimo.

PROGRAMMA

3 giugno
9.10 − Inaugurazione
9.40 − PRIMA SESSIONE
Moderatore: Prof. Dr. Karlheinz Ruhstorfer
Relazione inaugurale: Prof. Jordi Gayà (AUSP, Barcelona – Maioricensis Schola Lullistica, Mallorca)
10.30 – Pausa
11.00 – Il discorso su Dio nella teologia islamica e Raimondo Lullo: Prof.ssa Fatiha Benlabbah (Université Mohammed V, Rabat); Prof. Simone Sari (Universitat de Barcelona)
12.20 – Dibattito
13.00 – Buffet
15.00 − SECONDA SESSIONE
Moderatore: Dr. Josep-Enric Rubio
I ponti tra Raimondo Lullo e l’Islam: Prof.ssa Marta Romano (Officina di Studi Medievali, Palermo); Prof.ssa Annemarie Mayer (KU Leuven); Prof. Hans Daiber (Goethe-Universität Frankfurt)
17.00 – Pausa
17.30 – Dibattito

4 giugno
9.00 − TERZA SESSIONE
Moderatore: Dott.ssa Viola Tenge-Wolf
Tre religioni tra dialogo e conversione: Prof. Diego Sarrió Cucarella, M.Afr. (PISAI, Roma); Prof. Chaim Hames (Ben-Gurion University of the Negev, Israel)
10.20 – Pausa
10.50 – Prof. Alexander Fidora (Universitat Autònoma de Barcelona); Prof. Xavier Calpe, O.F.M. (PUA, Roma)
12.10 – Dibattito
13.00 – Buffet
15.00 − QUARTA SESSIONE
Moderatore: Prof. Albert Soler
Raimondo Lullo e le sue scelte: Prof.ssa Sara Muzzi (PUA, Roma); Prof. Óscar de la Cruz (Universitat Autònoma de Barcelona); Prof.ssa Isabel Ripoll (Universitat de les Illes Balears, Palma)
16.30 – Pausa
16.45 – Prof. Jason Welle, O.F.M. (PISAI, Roma)
17.15 – Dibattito
18.30 – Conclusioni: Prof. Albert Soler; Prof. Armand Puig i Tàrrech

Vitrine