Données historiques

Le PISAI tire ses origines de la fondation, en 1926, par les Missionnaires d’Afrique (Pères Blancs) en Tunisie, d’une maison de formation de missionnaires qui se préparaient à vivre en milieu musulman. En 1931, cette fondation prit le nom de IBLA (Institut des Belles Lettres Arabes). En 1949, l’enseignement fut séparé des autres activités de l’IBLA plus liées au monde culturel spécifiquement tunisien et naquit ainsi une autre maison d’études, à La Manouba (Tunisie), où étaient enseignées la langue arabe et les sciences islamiques, qui, le 19 mars 1960, fut élevée, par Décret de la Congrégation des Séminaires et des Universités, au rang d’Institut Pontifical d’Etudes Orientales (IPEO). En 1964, l’Institut fut transféré à Rome et changea son nom pour celui d’Institut Pontifical d’Etudes Arabes (IPEA), afin de ne pas être confondu avec l’Institut Pontifical Oriental déjà existant. Les fonds de la bibliothèque, fondée a Tunis en 1950, furent aussi transferés à Rome. Depuis 1979 l’Institut a eté appelé Pontificio Istituto di Studi Arabi e d’Islamistica.

Bibliothèque

Newsletter

Entrez votre adresse e-mail Entrez votre adresse e-mail correctement nl server errror Prière d’accepter la déclaration de confidentialité
Merci

Vitrine