FONDs

fondo-basso-pisai4.jpgFonds Basso
La Fondation Lelio et Leslie Basso naît à Rome en 1973 de la fusion de la riche bibliothèque personnelle de Lelio Basso, rassemblée durant son activité politique et culturelle, avec l’Institut pour l’étude de la société contemporaine créé dans la seconde moitié des années soixante. Ce fonds est spécialisé sur l’étude des sciences historiques, juridiques, politologiques et sociologiques, avec une attention particulière aux sources.
Le fonds comprend des livres et des revues en langue arabe concernant l’histoire de la pensée politique moderne et contemporaine et celle de la migration des peuples, en particulier en Afrique du Nord.

fondo-cerbella-pisai.jpgFonds Cerbella
La collection comprend près de 300 titres de grand intérêt pour la recherche orientaliste et ethnographique relative à l’Afrique de la période coloniale, et tout particulièrement à la Libye et à l’Ethiopie.
Il s’agit de témoignages directs du chercheur qui s’est intéressé non seulement aux traditions, usages et coutumes de la région, mais encore à l’anthropologie et au développement culturel et religieux des périodes coloniale et post-coloniale. Le fonds est également riche de nombreux extraits d’articles, de documents, de lettres et de manuscrits du chercheur.

fondo-faragalla-pisai.jpgFonds Faragalla
La collection, qui comprend plus de 200 livres utiles pour l’étude de la littérature arabe et de l’histoire des religions, a été offerte par les deux frères du Prof. Sameh Faragalla, Sarwat et Michel.
Le professeur Sameh Faragalla, d’origine égyptienne, lecteur de langue arabe à l’Université La Sapienza de Rome, a enseigné au PISAI de 1979 à 2009, se consacrant à la présentation et à l’analyse de la presse en langue arabe et à l’étude de textes enregistrés comme instruments pédagogiques. Son travail d’enseignement et de formation, ainsi que sa présence ont été très appréciés par les étudiants et les collègues de l’Institut.

fondo-horsten-pisai.jpgFonds Horsten
Le fonds Horsten (FH) reflète l’étendue de la recherche et les centres d’intérêt de Piet Horsten, membre de la Société des Missionnaires d’Afrique, ancien membre du corps professoral du PISAI et précédent Préfet de la Bibliothèque.
Après ses études sacerdotales, il a étudié le grec antique et le latin à l’université de Nijmegen. Au cours de la préparation du doctorat, il a élargi ses connaissances de linguistique générale et développé une certaine approche théologique des cultures et des religions. Sa formation l’a amené à s’intéresser à la traduction et, en particulier, à celle de la Bible du grec au latin ; par la suite, il se consacra à une étude plus ample sur le rapport entre religions et langues.


Catégories du fonds Horsten:

  1. philosophie générale et philosophie du langage ; linguistique générale passée et présente (structuralisme) ;
  2. étude systématique de la langue : phonétique, phonologie, grammaire (morphologie, syntaxe, lexicologie, sémantique) ; ‘écoles’ de grammaire (fonctionnelle, générativo-transformationnelle, etc …) ;
  3. usage de la langue : stylistique, littérature, pragmatique ; aspects psychologiques de l’usage de la langue (la connaissance) ; aspects sociaux/sociologiques de l’usage de la langue (la communication) ; langue et religion ;
  4. linguistique appliquée : non en tant que telle ou théorique, mais comme instrument qui va de la linguistique descriptive à une linguistique contrastive ;
  5. études sur la traduction ; théorie générale ; traduction de la Bible en particulier.
  6. divers groupes linguistiques : langues africaines, arabe, autres langues.

Bibliothèque

Newsletter

Entrez votre adresse e-mail Entrez votre adresse e-mail correctement nl server errror Prière d’accepter la déclaration de confidentialité
Merci

Vitrine