Deuxième année

Le programme suppose que l’étudiant lise et comprenne l’arabe facilement. L’objectif est donc d’affiner la connaissance de certains aspects importants de la culture et de la pensée religieuse musulmanes. Le programme comprend des cours, souvent sous forme de séminaires en langue arabe, sur des thèmes choisis et l’élaboration de la thèse conclusive.

Langue arabe
1. Grammaire (Diego Sarrió Cucarella)
2. Littérature arabe (Michel Saghbiny)
3. TV et presse (Adnane Mokrani)
4. Textes arabes chrétiens (Michel Saghbiny)

Islamologie
Les cours d’islamologie, sous forme de séminaires, aident l’étudiant à aborder les textes des sources de l’islam en arabe. Il se familiarisera ainsi avec le style et le vocabulaire spécifique des diverses sciences musulmanes.

Programme :
1. Philosophie islamique (Paul Heck)
2. Sunna (Adnane Mokrani)
3. Historiographie islamique (Bartolomeo Pirone)
4. Pensée arabo-musulmane moderne (Wasim Salman)
5. Commentaire coranique moderne (Francesco Zannini)
6.  Ethique musulmane (Andrew Lane)
7.  Droit musulman (Gianluca Parolin)
8.  Soufisme (Giuseppe Scattolin)
9.  Théologie islamique (Michel Younès)
10. Apologétique arabo-chrétienne (Pierre Masri)

Islam contemporain
Le programme d’études prévoit également un cours panoramique sur l’islam contemporain pendant le deuxième semestre (Thomas Michel).
Ce cours est dispensé en langue anglaise

Le cours d’islam contemporain peut être suivi en dehors du reste du programme de la Licence.

Thèse de Licence
La thèse est la conclusion du parcours biennal en vue de l’obtention de la Licence. Elle prend la forme d’une monographie scientifique sur un sujet d’islamologie original. En tant que telle, elle devra fournir une contribution, même modeste, au progrès de la connaissance dans le secteur scientifique choisi. Cela exclut donc la reprise pure et simple de thèmes déjà traités par d’autres chercheurs ou un simple état de la question sur le thème étudié. Par ‘sujet original’, on veut dire un thème nouveau où la mise à jour d’un thème déjà étudié.
La finalité du PISAI requiert que la thèse comporte la traduction annotée et commentée d’un texte arabe non encore traduit. De cette façon, l’étudiant fera la preuve, d’une part, qu’il est capable de comprendre et de traduire un texte arabe et, d’autre part, qu’il peut fournir un travail en forme scientifiquement correcte en ce qui concerne le contenu, la méthodologie et le style.

Le choix du texte arabe sera fait en accord avec un modérateur qui suivra de près l’élaboration de la thèse. La défense prévoit la présence et l’appréciation du modérateur principal, ainsi que celles d’un second lecteur.

Dans le programme est inclus un cours de méthodologie scientifique pour la recherche (Celeste Intartaglia).
Ce cours est dispensé en langue italienne

Formation

Newsletter

Entrez votre adresse e-mail Entrez votre adresse e-mail correctement nl server errror Prière d’accepter la déclaration de confidentialité
Merci

Vitrine